ACTIVITES TOURISTIQUES

DINARD

Localisation de Dinard

Dinard est une station balnéaire réputée, notamment auprès des Britanniques et des Américains et organise chaque année un festival du film britannique.
La station balnéaire de Dinard est située sur la Côte d’Émeraude, à proximité de la limite avec les Côtes-d’Armor et de la ville de Saint-Malo (où la Rance fait la séparation). C’est l’usine marémotrice de la Rance, située sur la commune de La Richardais, prouesse technologique des années 1960 et haut lieu touristique, qui relie Dinard et Saint-Malo.
Non loin de Dinard se trouvent les îles Anglo-Normandes accessibles à une heure de navire à grande vitesse à partir de Saint-Malo ou 15 minutes d’avion à partir de l’aéroport de Dinard Pleurtuit Saint-Malo.
Les quatre principales plages de la ville sont les plages du Prieuré, de l’Écluse, de Saint-Énogat et du Port-Blanc. Il existe d’autres plages, non surveillées et de moindre taille, accessibles par le chemin côtier qui relie le Prieuré au Port-Blanc (plages de la Malouine, de Port-Riou et de Notre-Dame-du-Roc).

Transports de Dinard

En 1901 a été ouverte la ligne de Tramway de Dinard à Saint-Briac. Il s’agissait d’une ligne de tramway à vapeur à voie métrique qui reliait les villes de Saint-Briac et Dinard en passant par Saint-Lunaire. Elle a été ouverte entre 1901 et 1902. En 1929, la ligne ferma pour être remplacée par un service d’autocar.
Jusqu’en 1987, la ville était desservie directement, en saison, par un train Corail Paris-Montparnasse-Dinard. Cette liaison a été supprimée et la gare datant de la fin du XIXe siècle, a été démolie dans les années 2000. Toutefois, l’accès à Dinard s’est trouvé récemment facilité par l’arrivée du TGV reliant Paris à la gare de Saint-Malo en moins de trois heures et offrant une correspondance par autocar. Pour les automobilistes, les voies expresses gratuites pallient l’absence d’autoroute. Une navette maritime relie Dinard à Saint-Malo.

La ville est également desservie par l’aéroport de Dinard Pleurtuit Saint-Malo.

Monuments historiques de Dinard

La commune abrite 5 monuments historiques et 146 bâtiments inventoriés :

  • Les enfeux des chevaliers Olivier et Geoffroy de Montfort datant du XIVe siècle. Ils sont situés dans les ruines de la chapelle de l’ancien prieuré qui se trouve à proximité de la plage du Prieuré.
  • La maison dite du Prince Noir, édifiée également au XIVe siècle..
  • Le manoir de la Baronnais, de style Renaissance bretonne avec ses jardins à la française, a été édifié en 1647.
  • Le fort de l’île Harbour, ancienne redoute fortifiée par Siméon Garangeau en 1689.
  • Le tennis-club, l’un des premiers construits en France (en 1879).

Plages de Dinard

La commune compte quatre plages principales dotées d’un poste de surveillance et d’équipements saisonniers :

  • La plage du Port-Blanc, située également sur la commune de Saint-Lunaire.
  • La plage de Saint-Énogat, située à proximité du quartier ancien de Saint-Énogat.
  • La plage de l’Écluse, plage principale de la ville à proximité du centre-ville. Le casino, la piscine olympique d’eau de mer chauffée et le Palais des congrès, se situent le long de cette plage.
  • La plage du Prieuré, à l’extrémité est de la Promenade du Clair de Lune.

Événements de Dinard

  • Marché aux plantes.
  • Marché : les mardis, jeudis et samedis sur l’esplanade de la Halle de 8h à 13h. Accueil selon la saison de 100 à 300 commerçants. Un des plus grands de la région. 500 places de parking. Marché saisonnier le mercredi matin à Saint-Énogat sur la place du Calvaire.
  • Foires à la brocante : le premier dimanche de chaque mois d’avril à septembre sur l’esplanade de la Halle. De 8h à 19h, 45 brocanteurs sont présents, tous professionnels.
  • Festival du film britannique de Dinard, qui a lieu tous les automnes.
  • Festival des jeunes créateurs.
  • Rendez-vous aux jardins.
  • Les Festivals du rire.
  • Course nautique Cowes-Dinard, organisée avec l’aide du Yacht Club de Dinard.

VISITES ET CULTURE

Le Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel est situé dans le département de la Manche et la région Basse-Normandie qui tire son nom d’un îlot rocheux consacré à saint Michel où s’élève aujourd’hui l’abbaye du Mont-Saint-Michel.
L’architecture du Mont-Saint-Michel et sa baie en font le site touristique le plus fréquenté de Normandie et le troisième de France (après l’Île-de-France) avec plus de 3 000 000 de visiteurs chaque année. Une statue de saint Michel placée au sommet de l’église abbatiale culmine à 170 mètres au-dessus du rivage. Élément majeur, l’abbaye et ses dépendances sont classées au titre des monuments historiques. La commune et la baie figurant depuis 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
La baie du Mont-Saint-Michel est le théâtre des plus grandes marées d’Europe continentale, jusqu’à 15 mètres de marnage, différence entre basse et haute mers. La mer rejoint ensuite les côtes « à la vitesse d’un cheval au galop », comme le dit l’adage.

Cancale

Cancale se situe à l’extrémité ouest de la baie du mont Saint-Michel, sur les côtes de l’Ille-et-Vilaine (côte d’Émeraude), à quinze kilomètres à l’est de Saint-Malo. La baie de Cancale est délimitée par la pointe des Roches Noires au sud et la pointe des Crolles au Nord.

Cancale, qui lance ses môles à l’extrémité de la baie, est depuis longtemps associées par les amateurs de bonne chère au goût d’huîtres et de moules savoureuses ; sur place, c’est un plaisir que l’on prolonge, selon l’état de la marée, par le spectacle pittoresque d’un port charmant ou celui des ostréiculteurs au travail dans le labyrinthe des parcs.

Dol-de-Bretagne

Dol-de-Bretagne est situé à mi-distance entre Saint-Malo et le Mont-Saint-Michel au sud de Cherrueix et Le Vivier-sur-Mer, communes en bord de mer. Rennes se trouve au sud à 55 km.

Dol-de-Bretagne est située sur le bord de la falaise, haute d’une vingtaine de mètres, que le flot venait encore battre au Xe siècle avant l’accumulation des dépôts marins qui permirent la construction de la digue du littoral, aujourd’hui tronçon de la route touristique Pontorson-Saint-Malo.

La région de Dol-de-Bretagne a été habitée depuis bien longtemps comme en témoigne le menhir du champ Dolent (mesurant 9,30 m, c’est un des plus hauts de Bretagne) qui date du Néolithique et se trouve à la sortie de ville en direction de Combourg.

Saint-Malo

Saint-Malo – au passé multiséculaire et souvent haut en couleur – n’en est pas moins solidement ancrée au xxie siècle ainsi qu’en témoigne le dynamisme de son économie. Traditionnellement sa principale activité est axée sur la mer, Saint-Malo est ainsi le premier port de la côte nord de Bretagne mêlant plaisance, pêche, commerce et voyageurs internationaux.
Le tourisme bien que venant en seconde position en termes de revenus, n’en est pas moins très développé : la Cité historique (l’intra-muros) est une des plus visitées de Bretagne. En 2010, un sondage publié par le site TripAdvisor la classait en première position des destinations préférées des Européens en France.
Les marées de la baie de Saint-Malo sont parmi les plus importantes en Europe.
Le tour des remparts est sans doute la première attraction touristique de Saint-Malo. Ces remparts ceignent entièrement la ville et on peut en faire le tour virtuellement sur le site de l’office du tourisme malouin.

Dinan

La ville de Dinan est fortifiée par une ceinture de remparts et était défendue par un imposant château. Point stratégique pour la circulation entre la Normandie et la côte nord de Bretagne, Dinan est construite principalement sur une colline. La cité domine de 75 m la Rance qui coule vers le nord pour se jeter dans la Manche entre Saint-Malo et Dinard. Dinan proposa longtemps le pont le plus au nord pour traverser la Rance et son large estuaire.

De nos jours, la ville a largement restauré son patrimoine. Des maisons à colombage bordent encore la place des Cordeliers, la rue de l’Horloge, la célèbre rue du Jerzual et d’autres voies pavées du centre. Les églises Saint-Sauveur et Saint-Malo s’élèvent au milieu des anciennes paroisses de la ville.

Erquy

Village de la côte de Penthièvre et port de pêche très actif (flottille d’environ 80 chalutiers), Erquy est surtout connu pour être la capitale de la coquille Saint-Jacques pêchée dans la baie de Saint-Brieuc.
Destination touristique très prisée l’été, Erquy a conservé un charme indéniable avec ses nombreuses maisons en grès rose. À proximité, se trouve le cap d’Erquy, promontoire rocheux renommé, entouré de landes et propriété du département des Côtes-d’Armor.

Le Cap Fréhel

Réserve ornithologique située à 8,5 km de Fréhel et à 4 km de Plévenon, ce cap est un des plus impressionnants de Bretagne : la falaise y domine la mer d’environ 70 mètres. Un sentier entre les bruyères et les ajoncs fait le tour du cap. Le vieux phare en granite (ou tour Vauban) fut construit sous Louis XIV en 1650. Le phare actuel, datant de 1950, domine la mer de 103 mètres. Par temps clair, il est parfois possible de voir les îles Anglo-Normandes (Jersey, Guernesey).

Le Fort-La-Latte

Anciennement la Roche-Gouyon, le château de Fort-La-Latte est situé à la pointe du même nom, en face du cap Fréhel. Il est l’un des plus célèbres châteaux bretons. Remarquable par sa situation sur un cap rocheux, face à la mer, il a servi de décor à de nombreux films.

ACTIVITES SPORTIVES

Randonnées pédestres

Les rives de la Côte d’Emeraude offrent des chemins de randonnées accessibles à tous, au milieu de paysages originaux et variés. Pour les plus aguerris, le chemin des douaniers et son GR34 vous projettera dans un décor marin majestueux. Le sentier des douaniers, créé à la fin du 18ème siècle pour mettre fin à la contrebande, parcourt la côte bretonne sur environ 2000kms. Depuis le Mont Saint Michel jusqu’à la limite sud de la Bretagne, il longe les Côtes d’Armor et permet de découvrir des secteurs magnifiques et parfois méconnus comme La côte du Goélo, la Côte des Ajoncs et bien sûr la Côte de granit rose.

Randonnées à vélo

La Bretagne, c’est aussi l’intérieur des terres… et pour le sillonner, quoi de mieux que le vélo… Partez à la découverte des petits villages pittoresques entre fleuves et campagnes sur de nombreux itinéraires balisés. Vous prendrez le temps de vous arrêter pour pique-niquer et profiter du calme de la nature environnante.

Pratique du tennis

Dinard possède son propre Tennis Club qui vous offre toute l’année des cours en terre battue avec possibilité de stages et de cours tous niveaux.

Pratique de la voile

L’Ecole de Voile, ouverte tout l’été, donne sur un spot réputé de planche à voile, char à voile et de kitesurf, ainsi que sur un port de plaisance.

Pratique du golf

Découvrez le Golf de Dinard situé à Saint-Briac-sur-Mer, son parcours de golf de 5256 m est constitué de 18 trous et d’un PAR de 68.